Le WE

À la découverte des éléphants de forêt au Gabon

Publié le 7 mai 2021 à 20h35, mis à jour le 8 mai 2021 à 0h29
JT Perso

Source : JT 20h WE

Sur des milliers de km, le sable blanc de l'océan Atlantique vient épouser la forêt tropicale la plus étendue du monde après l'Amazonie. Ce territoire, l'un des derniers paradis sauvages, est un havre de paix pour les espèces menacées comme l'éléphant de forêt.

Pour découvrir cet éden, nous prenons l'avion de cet ancien amiral de la marine gabonaise, direction le parc Loango, à une heure et demie de vol de la capitale Libreville. Dix minutes après le décollage, les habitations ont disparu. Le contraste est saisissant. Treize parcs nationaux ont été créés il y a dix ans pour lutter contre la déforestation et le braconnage. Au milieu de la forêt tropicale, une piste d'atterrissage. Nos guides ont déjà localisé un éléphanteau et sa mère. Nous continuons à pied pour être plus discrets. Les pachydermes ont une très mauvaise vue, et pourtant, ils nous ont repérés et nous le font comprendre. Ils sentent notre présence. Cette position, la patte relevée, permet à la mère de ressentir à son tour ces vibrations et notre odeur la met en alerte. Pour elle, nous sommes un danger pour son petit.

Le Gabon peut se vanter d'être un des derniers bastions pour les éléphants de forêt d'Afrique. Plus petit que leur cousin de la savane, ils sont considérés depuis peu en danger critique voie d'extinction. C'est l'un des seuls pays au monde où les éléphants s'aventurent sur le littoral. Nous quittons Loango pour vivre une expédition de nuit avec l'espoir de voir d'autres espèces protégées plus au nord du pays. Des buffles profitent de l'obscurité pour se nourrir sur la plage. Le plus grand héron du monde, le Goliath, avec ses deux mètres d'envergure, s'enfuie, effrayé par notre présence ou celle de ce crocodile nain.

Une diversité unique le long des plages de l'Atlantique. Ce joyau, le Gabon souhaite le faire découvrir et s'ouvre tout doucement au tourisme. Le pays vient de lancer un grand projet pour exploiter cette richesse sans la dénaturer.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info