Le 20h

Sicile : acheter une maison pour 1 euro ou en louer une gratuitement, ça vous tente ?

La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Louise Malnoy, Lorenza Pensa
Publié le 17 février 2022 à 16h31
JT Perso

Source : TF1 Info

En Sicile, les projets se multiplient pour lutter contre la désertification des petits villages.
Des mairies mettent en vente des maisons à bas prix afin d'attirer des touristes et relancer l'économie.
À Sambucca, on cherche même, en partenariat avec Airbnb, une personne prête à vivre un an gratuitement dans une demeure.

Vivre dans un coin idyllique à moindre prix. C'est ce que tentent de promouvoir plusieurs villages de Sicile qui mettent en place des initiatives afin de repeupler des habitations de plus en plus désertées, faute d'activité économique. À Moussomeli, en plein milieu de l'île méditerranéenne, la mairie a ainsi décidé en 2018 de commencer à vendre des maisons à 1 euro.

"C’est bon pour notre économie"

150 maisons à un euro ont ainsi été vendues. Une occasion que n'ont pas manquée Morgane et Nicolas Jehannin, une famille originaire de Loire-Atlantique. "C’était dans un sale état, ce n'était même pas une vraie cuisine, ça datait des années 60-70…", se rappelle Morgane. Si le couple a donc passé ses premiers séjours dans la poussière, il est désormais heureux de pouvoir passer ses vacances dans le petit village trois fois par an. 

Et l'initiative a été plutôt saluée par les autres habitants de cette commune de plus de 10.000 âmes. "Je pense que c’est bien. Ça fait venir d’autres personnes, découvrir d’autres cultures. C’est plutôt positif", estime une passante. "C’est bon pour notre économie. On voit que ça fait tourner les bars, les restaurants", déclare une autre. En effet, plusieurs commerces ont rouvert leurs portes, comme celui de Danny McCubbin, un Australien installé en Sicile. "Je voulais ouvrir un restaurant solidaire et cette ville est parfaite pour ça. Ces maisons à 1 euro m’ont vraiment décidé", assure-t-il.

Une maison à louer gratuitement pendant un an

Ailleurs, la location est même gratuite. C'est le cas dans la cité de Sambucca, qui après avoir également lancé l'opération des maisons à 1 euro, a restauré une bâtisse de 125 mètres carrés qui était inhabitée depuis 1968. Répartie sur trois étages et en plein centre du village, la demeure est louable gratuitement toute l'année. Seule contrepartie, une chambre doit être louée à des voyageurs de passage neuf mois sur douze. Si vous voulez postuler et y vivre donc un an sans rien débourser (et même gagner l'argent généré par l'activité d'hôte), sachez qu'il faut avoir plus de 18 ans et être "capable de tenir une conversation en anglais", comme l'indique cette offre diffusée par Airbnb, partenaire de l'opération. L'entrée dans les lieux est prévue pour le 30 juin 2022.

En cassant ainsi les prix, le maire cherche un nouvel ambassadeur tout en attirant des touristes. Et suite à cette annonce, les candidatures se bousculent. "Là, nous venons de dépasser les 170.000 candidatures. Elles viennent de partout dans le monde", se réjouit Giacomo Trovato, directeur d'Airbnb Italie, qui épaule la mairie pour éplucher les dossiers. 

Lire aussi

"On espère que ce regain d'intérêt pour la ville pourra durer dans le temps et se traduire par la création d’emplois pour beaucoup de jeunes qui s’en vont aujourd’hui", estime quant à lui le maire de Sambucca, Leonardo Ciaccio. Celui-ci attend de son futur locataire un projet culturel, l'ouverture d’un commerce ou encore une activité qui pourra doper l’activité de sa ville et redonner un peu de couleur à ses balcons en fer forgés.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Louise Malnoy, Lorenza Pensa

Tout
TF1 Info