L'île de Berlengas au Portugal est un caillou minuscule mais splendide.
Les touristes y croisent les pêcheurs dans des conditions un peu spartiates.
Une équipe de TF1 vous invite à découvrir comment la vie s'organise là-bas depuis des siècles.

Il s'agit probablement de l'île la plus singulière du Portugal. La preuve, à elle seule, de la formidable capacité d'adaptation humaine. Pas d'eau potable, les bouteilles arrivent en même temps que les touristes depuis le continent situé à 12 km. Grâce à un monte-charge, elles sont acheminées jusqu'à l'unique village de Berlengas, où forcément, tout le monde se connaît. Chacun vit dans l'équivalent d'une cabine de bateau.

Une île d'1,5 km de long

Dans le village, le seul bâtiment capable d'accueillir plus de deux personnes, c'est le restaurant "Mesa Da Ilha" de Philippe Cardoso, un enfant du pays qui a décidé de revenir après avoir vécu en France. En période estivale, les locaux vivent essentiellement du tourisme. La visite de la cote en bateau est plutôt rapide. L'île ne mesure que 1,5 km de long. Il faut tout de même du courage pour se baigner. L'eau dépasse rarement les 18 °C.

Berlengas a pour joyau le fort Saint-Jean Baptiste et sa vue imprenable à 360 degrés sur l'océan. Quatre siècles que ce bastion résiste aux tempêtes. Aujourd'hui, il n'abrite plus des militaires, mais des visiteurs de passage. Les conditions sont un peu spartiates, mais le prix est imbattable, 15 euros la nuit. Tous les bénéfices permettent à Salomé Machado et à son association des Amis de Berlengas de restaurer le fort. Il a été longtemps la cible d'attaques de pirates et d'envahisseurs.

Finalement, on comprend ceux qui ont choisi de rester sur ce rocher depuis des générations. À la nuit tombée, il redevient le royaume des oiseaux et une poignée de pêcheurs intrépides aux avant-postes de l'Atlantique.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Julien Garrel, Héloïse. Levêque, Elliot. Rivoire

Tout
TF1 Info