Espagne : un printemps magique sur les magnifiques chemins de l'Estrémadure

par La rédaction de TF1 | Reportage : Victoria David, Mathilde Lopinski, Rémi Cadoret
Publié le 2 avril 2024 à 11h41

Source : JT 20h Semaine

L'Estrémadure compte trois sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco.
Le mois d'avril est sans doute le plus flamboyant de l'année.

C'est le miracle d'une petite vallée reculée de l'ouest de l'Espagne. Les fleurs entendent-elles le signal du printemps, alors que la neige s'accroche encore au sommet ? Chaque année, deux millions de cerises se réveillent en même temps. Parmi les milliers de visiteurs, nous rencontrons une famille originaire de la région qui découvre ce paysage pour la première fois.

Ce spectacle éphémère annonce surtout la future récolte. L'Estrémadure produit 40.000 tonnes de cerises par an. Une culture en terrasses, adaptée au climat doux et à la terre fertile de la vallée. La légende raconte que ces cerisiers auraient été plantés par un tsar russe installé dans la région, pour rappeler à sa femme la neige au moment de la floraison.

Au printemps, les fleurs ne sont pas les seules à émerveiller les visiteurs de l'Estrémadure. Dans la ville médiévale de Caseres, les cigognes semblent danser sur les accords de guitare flamenco. Après avoir passé l'hiver en Afrique, elles reviennent nicher dans la ville. 


La rédaction de TF1 | Reportage : Victoria David, Mathilde Lopinski, Rémi Cadoret

Tout
TF1 Info