Direction Venise, à la découverte des ateliers de fabrication des célèbres gondoles. Un travail très exigeant pour les artisans.

Des carrosses noirs, aussi chers qu'une belle voiture. Venise compte un demi-millier de gondoles. Pour les manœuvrer, il faut passer un concours et obtenir une licence pour la joie des touristes. Avec 80 euros les 30 minutes, la tradition remonte au Moyen Âge. "Les gondoles ont transporté toute la noblesse de Venise. Pour moi, c'est un outil de travail, mais surtout un bijou", raconte Mattia Zago, gondolier.

À 40 000 euros l'unité, c'est effectivement un objet de grande valeur qui n'est plus fabriqué que par une poignée d'artisans, cachés dans les recoins les plus insoupçonnés de Venise. Un ouvrier assemble quelques-unes des 280 pièces du puzzle. Près de sept à huit variétés de bois sont nécessaires.

Pour la fabrication d'une gondole, il faut compter au minimum trois mois. À la sortie, son poids est en moyenne de 600 kg. Elle épouse ensuite les eaux des canaux de Venise. Quant à sa durée de vie, elle est estimée au minimum à 20 ans. Contrairement aux Ferrari, jamais les gondoles ne rugissent.

TF1 | Reportage F.X. Ménage, L. Lassalle


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info