Le 20h

La petite Camargue à l'heure de l'hiver

Publié le 16 mars 2022 à 20h32, mis à jour le 17 mars 2022 à 12h07
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Déjà magnifique en été, la petite Camargue est encore plus surprenante en hiver.
Des milliers d'oiseaux s'installent quasiment à demeure.

On pourrait la croire endormie, mais c'est peu avant le printemps que la petite Camargue (Gard) dévoile ses plus grands trésors. Les touristes ne sont pas encore arrivés. La nature a repris ses droits. Sur la plage sauvage de l'Espiguette, Yvan Laussel, photographe amateur, part à la rencontre de ces vacanciers un peu particuliers venus de l'autre bout du monde : le Bécasseau sanderling, un oiseau qui niche en Arctique et qui vient l'hiver dans les endroits plus chauds.

Sur 10 km de plages désertes, les oiseaux passent l'hiver à l'écart de l'homme. On peut donc être plus en communion avec la nature en plein hiver qu'en plein été. 300 espèces d'oiseaux choisissent la petite Camargue comme lieu de repos. Sur la réserve naturelle de l'étang du Scamandre, les conditions météorologiques sont idéales, comme l'explique Serge Colombaud, animateur, au micro du 20H de TF1.

Certains oiseaux s'abritent dans les roselières. L'arrivée des beaux jours marque le début de la récolte. En Camargue, elles sont les deuxièmes plus vastes d'Europe. Une richesse économique mise à mal par le réchauffement climatique mais qui perdure grâce au dernier encore en activité comme André Calba. Les roseaux de Camargue s'exportent dans toute l'Europe.

L'été, les touristes découvrent d'autres traditions comme l'élevage des taureaux dans les manades. Magalie Renaud est la seule manadière à utiliser la permaculture. Elle réutilise tout ce que la nature lui offre. Dans quelques jours, la manade rouvrira ses portes. Reposée, la petite Camargue dévoilera à nouveau ses richesses aux visiteurs du monde entier. Ils sont près d'un million chaque année.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info