Découverte et évasion

Les spectaculaires anneaux flottants du lac Loktak en Inde

Publié le 6 janvier 2022 à 20h35, mis à jour le 19 janvier 2022 à 18h58
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le lac Loktak est un paysage d'une beauté presque surnaturelle. Un tableau dans lequel s'unissent le ciel et l'eau. Ce paradis terrestre au Nord-est de l'Inde réunit étendue d'eau douce et marécage de plus de 250 km².

À sa surface, se trouvent des centaines d'anneaux végétaux appelés phumdis. Comme leurs ancêtres avant eux, les pêcheurs de la région façonnent cette végétation qui flotte naturellement pour piéger les poissons. Pour construire ces structures circulaires, ils découpent des parcelles de végétation flottante et les assemblent pour former un cercle. Et pour finir, ils attachent le tout avec une corde par le dessous.

Ensuite, ils tirent un grand filet pour encercler les poissons attirés avec des plantes appâts placés au centre de l'anneau. Ainsi, les phumdis sont un cadeau de la nature qui font vivre toute la population locale depuis des générations. Certains pêcheurs construisent même leur maison sur ces tapis de végétation flottante. Les fondations sont faites de bambous qui poussent au bord du lac. Elles permettent de répartir le poids de la future habitation sur l'herbe flottante sans la faire couler. Ces maisons flottantes sont les mêmes que celles où vivaient leurs ancêtres. Un héritage qui n'a pas de prix.

L'habitat de ces pêcheurs est menacé. La construction d'un barrage hydroélectrique perturbe le renouvellement naturel des eaux du lac et affecte toute la flore et la faune qui en dépendent. Seul parc naturel flottant au monde, Loktak est le dernier refuge d'une espèce en danger, le cerf sangai. Aujourd'hui, en sursis, les trésors naturels du lac et leurs secrets sont plus que jamais sous la protection de pêcheurs. Ces hommes ont fait de Loktak leur refuge et leur paradis flottant.

T F1 | Reportage Y. Granier, R. Pateriya.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info