Les ocres du Luberon pourraient bientôt faire partie des Grands Sites de France.
Des falaises et une mine aux airs de grand canyon avec des couleurs incroyables, qui peuvent se visiter.
Il attire chaque année 35 000 visiteurs, un afflux qui nécessite des aménagements.

Sous une forêt de chênes et de pin, une terre rouge, qui fait la richesse du Luberon, depuis près de trois siècles. De l'ocre, exploité depuis la révolution pour fabriquer des peintures, des teintures, des enduits. Ici, l'homme a façonné le paysage pour extraire ce précieux minerai. 

L'exploitation a cessé en 2009, la mine est depuis devenue un site touristique, qui accueille 35 000 visiteurs par an.

L'espoir d'obtenir le label Grand Site de France

Mais face à l'afflux de touristes, les installations ne sont plus adaptées. Le label Grand Site de France devrait permettre de réaliser des aménagements indispensables. L'objectif du label Grand Site de France n'est pas d'attirer encore plus de visiteurs, mais de mieux les accueillir. Fédérer, aussi, la population, afin de concilier tourisme et protection des sites. Développer un réseau de pistes cavalières, de sentiers pédestres et d'itinéraires VTT permettrait aussi de diversifier la clientèle.

L'idée est soutenue par les hôteliers, qui espèrent ainsi accueillir plus de monde, durant les périodes creuses. Les professionnels du tourisme ne sont pas les seuls à s'investir dans ce projet. Il y a aussi les industriels sur la carrière des ocres de France, et toute une région qui s'immobilise pour convaincre l'état de lui donner ce label.


TF1 | Reportage Jean-Pierre Feret, Pascal Marcellin, Patrice Bazerque

Tout
TF1 Info