Découverte et évasion

L'Ombrie, le cœur sauvage de l'Italie

TF1 | Reportage L. Malnoy, L. Pensa
Publié le 5 mai 2022 à 20h37, mis à jour le 6 mai 2022 à 16h39

Source : JT 20h Semaine

C'est la seule région italienne qui ne soit pas bordée par la mer.
L'Ombrie est réputée pour ses châteaux et ses villages médiévaux.
Elle est aussi appelée "le cœur vert de l'Italie" en référence à son patrimoine naturel exceptionnel.

Le bruit des sabots sur les sentiers est le seul à troubler le silence. Des successions de collines et montagnes sont presque vierges de tout passage humain. Des airs de grand ouest américain en plein cœur de l'Italie. Claire Pedrick est arrivée du Royaume-Uni un peu par hasard à 26 ans. Elle n'est jamais repartie. Chaque semaine, au beau jour, elle guide les cavaliers à travers les prairies sans fin de l'Ombrie. Après une bonne heure de randonnée, nous voilà à plus de 1 000 mètres d'altitude.

La région est surnommée "le cœur vert de l'Italie". Elle est réputée pour être la terre de saint François d'Assise. La nature y est presque sacrée. Nous nous enfonçons dans ces bois pour aller à la rencontre de ses gardiens. Rien de moins que l'armée pour gérer le plus grand refuge de faune sauvage d'Italie. La mission de ces carabiniers est de protéger la biodiversité. Près de 400 animaux sont accueillis ici. Des rapaces, des chevreuils, des sangliers... C'est une sorte d'arche de Noé. Dans cette boite, un chevreuil soigné pendant trois mois après un accident de la route va être relâché dans la nature. C'est le quatrième animal relâché en un an.

Blottie au cœur de l'Italie, l'Ombrie est la seule région à ne pas être bordée par la mer ni les Alpes. Pourtant, l'eau et la montagne y ont fait un mariage heureux avec la cascade des Marmore, 165 mètres de chute d'eau à plusieurs niveaux. Au bout de ces 60 mètres de tunnel se trouve le balcon des amoureux. Près de 15 000 litres d'eau s'écoulent ici chaque seconde. Pour mieux admirer la chute d'eau, il faut prendre un peu de hauteur. Au prix de quelques efforts, on décroche sa photo souvenir. Depuis l'antiquité, la cascade assure un microclimat humide et frais favorable à la forêt, contribuant à la palette de couleurs du cœur vert de l'Italie.


TF1 | Reportage L. Malnoy, L. Pensa