Dans une semaine, cela fera deux ans qu'un incendie a dévasté une partie de Notre-Dame de Paris. À cette occasion, l'équipe du JT de TF1 s'est faufilée dans les interstices ouverts à la base des arboutants pour découvrir le monument autrement.

L'incendie a défiguré Notre-Dame de Paris. On s'est frayé un chemin sur les toitures en terrasse des chapelles. On a aussi suivi les câbles et les tuyaux qui courent dans tous les sens pour tirer le fil de son histoire.

Depuis le début des travaux, Notre-Dame de Paris a plusieurs fois changé de visage. Par endroits, on a l'impression de pénétrer dans une caverne. L'autel où les prêtes célébraient la messe a été enfermé dans une sorte de boîte avec ses trésors. Le temps d'une pause, on s'est retrouvé nez à nez avec les grands-prêtres d'Israël, dont Azarias.

Sur la façade épargnée par l'incendie, sur les voussures du portail central au-dessus du tympan, la cour céleste vibrionne. Les anges, les martyrs, les patriarches, et les vierges... ils parlent dans la pierre et la pierre nous parle. Près des voûtes, dans le cœur, la partie la plus ancienne de la cathédrale, des chercheurs sont allés au contact de la peau même de Notre-Dame et ont prélevé une part de sa chair : les mortiers de la construction d'origine. Au bout du tunnel des travaux, Notre-Dame aura retrouvé toute sa splendeur.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info