Au Royaume-Uni, la jetée de Brighton est l'un des plus célèbres du pays.
Une fierté pour les Anglais et une curiosité pour les touristes français qui visite le site.
Le JT de TF1 est allé visiter ce lieu unique.

Il y a les partisans de la sieste au soleil, après un copieux "fish and chips", et ceux qui gardent le ventre vide pour ne pas se retourner l'estomac. Tous se retrouvent à Brighton, sur ce qu'on appelle le "pier", en français, "la jetée". Dans cette commune du Royaume-Uni, aucun bateau au bout de l'embarcadère, le voyage démarre sur la plage. "C'est le tourisme de bord de mer à l'anglaise. Tout se passe sur la jetée. Vous pouvez rester au calme ou trouver de quoi vous occuper. Il y en a pour tous les goûts", explique une habituée dans le reportage du JT en tête de cet article.

Fierté pour les Anglais, curiosité pour les Français. Léa habite ici depuis sept ans. La jetée est tout simplement incontournable : "C'est reposant. Ça fait du bien de l'air frais, de sortir du bureau", témoigne-t-elle. Sous le règne de Victoria, les jetées anglaises se développent en même temps que le chemin de fer. Les travailleurs ont leur premier jour de congé et viennent en profiter.

Après leur développement au début du XXème siècle, les jetées continuent à attirer dans l'après-guerre. Mais les années 70 sont plus difficiles. Ces structures coûtent cher et se dégradent vite. Pour continuer à attirer, Brighton mise sur l'amusement. Au bout de la jetée, une véritable fête foraine sur l'eau séduit les jeunes. Et certains Britanniques le prouvent, il n'y a pas d'âge pour se jeter à l'eau.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Elise Stern, Clément Dubrul, Loïza Larvor

Tout
TF1 Info