Le Sri Lanka renferme un trésor archéologique extraordinaire.
Un palais royal, perché à près de 400 mètres de haut au-dessus de la jungle.
Un site exceptionnel pour le tourisme.

Posé au beau milieu de la jungle sri lankaise, le rocher de Sigirîya étonne et fascine. Le bloc de 200 mètres de haut est un projectile d'une éruption volcanique, survenue, il y a deux milliards d'années. C'est aussi l'ancienne capitale du Sri Lanka. À son sommet, les vestiges du palais d'un roi paranoïaque, bâti il y a 1500 ans.

Roi emmuré vivant

Des touristes français s'apprêtent à gravir près de 1000 marches, pour atteindre l'imposante forteresse. À l'époque, l'entrée se faisait à travers la gueule d'un lion en pierre, sculpté dans la roche. C'est un édifice colossal dont ne subsistent que les pattes. Au cinquième siècle, Kashyapa, fils illégitime du roi, tue son père pour s'emparer du trône. Il le fait emmurer vivant et fait exiler son demi-frère, héritier légitime, en Inde.

Pour se protéger de la vengeance de son demi-frère, il fait construire son palais au sommet de ce rocher. Les parois abruptes rendent l'accès difficile et il jouit d'une vue à 360 degrés pour voir arriver l'ennemi. La montée aura duré un peu plus d'une heure. Le sommet du rocher est un plateau d'un peu plus d'un hectare, assez pour construire un palais fastueux en briques rouges. Plus de détails dans le reportage TF1 en tête de cet article.


La rédaction de TF1 | Reportage Marion Laquamen, Ram Pateriya

Tout
TF1 Info