Top départ de la Toussaint : les vacanciers finalement au rendez-vous ?

par La rédaction de TF1info | Reportage C. Abel, A. Vieira, A. Lebranchu, P. Lefrançois
Publié le 21 octobre 2022 à 11h52

Source : JT 20h Semaine

Il y a quelques jours encore, la pénurie de carburants menaçait les départs en vacances de la Toussaint, qui commencent ce vendredi soir.
Mais après des annulations en cascade, l'heure semble être à l'optimiste du côté des professionnels du tourisme.
Le 20H de TF1 est allé à la rencontre de plusieurs d'entre eux.

Anne-Lise Massi, responsable du Camping Parc Mogador, à Sanary-sur-Mer (Var) a retrouvé le sourire. Le mobil-home qu'elle nous montre, dans le reportage de TF1 en tête de cet article, a été réservé jeudi matin pour les vacances de Toussaint. "Ça fait du bien, il était temps", savoure-t-elle. Et d'ajouter : "On était prêts, on s'était dit que dès que l'essence allait être ravitaillée partout, on allait réussir à louer des hébergements".

Notre équipe avait rencontré la gérante dimanche 16 octobre, alors que la grève des raffineries battait son plein, et elle apparaissait alors bien plus pessimiste, voire très inquiète. Or, en 24 heures, elle a enregistré une trentaine de réservations dans son camping. "Je ne sais pas si on arrivera à être complets la première semaine, parce que c'est dans deux jours", confie-t-elle désormais. "Mais en tout cas, pour la deuxième semaine, beaucoup nous ont téléphoné".

"J'ai confiance, les clients vont venir"

Ce retour progressif à la normale, annoncé dans les prochains jours, rassure également Jean-Yves Arnaud, directeur de l'Hôtel de la plage, à Arcachon. L’année dernière, à la même époque, plus de la moitié de ses chambres étaient déjà réservées. "Pour l'instant, on est à 40%, ce qui est quand même bien, et on va certainement être complets sur les grands week-ends de la Toussaint", révèle-t-il.

Dans la station balnéaire de Granville, en Normandie, Isabelle Couto, elle, dirige depuis huit ans l'hôtel-bar Au bout du Quai. Elle constate que les vacanciers de la Toussaint réservent aussi à la dernière minute. "On attend tous un peu le dernier moment. La météo fait aussi énormément. Et les gens attendent les dernières infos au niveau du carburant. J'ai confiance, les clients vont venir", nous affirme-t-elle.

Pour être sûrs de faire le plein, les professionnels du tourisme proposent des promotions de dernière minute sur les sites spécialisés, avec des ventes flash et des réductions de 20 à 40%. Sans compter que du beau temps est annoncé pour la période de la Toussaint.


La rédaction de TF1info | Reportage C. Abel, A. Vieira, A. Lebranchu, P. Lefrançois

Tout
TF1 Info