La ville de Zadar est construite au bout d'une péninsule qui domine la mer.
Elle propose de découvrir la Croatie autrement, au rythme des vagues.

Il faut tendre l'oreille pour discerner les sons graves qu'on entend dans la ville de Zadar. Pourtant, il n'y a aucun musicien. Tous les tuyaux ont un soufflet et produisent sept accords comme dans un orgue et c'est la force des vagues qui provoque le son. Cet instrument étonnant de 70 mètres de long est la principale attraction de la ville.

Zadar a une longue histoire tourmentée. La moitié de la ville moyenne a été détruite lors de la Seconde Guerre mondiale puis reconstruite presque à l'identique. En flânant dans ses ruelles, on ressent l'influence italienne, un air de Venise surtout pour quitter la vieille ville. Il faut embarquer aux côtés des Barkajoli. Et en effet, les habitants de Zadar se déplacent en bateau presque quotidiennement.

Dans la ville de Kali, sur l'île d'Ugljan, les 1 600 habitants se disent tous pêcheurs. Pour eux, la mer, le soleil et pas d'industries sont les ingrédients pour une bonne vie. Et quel que soit l'âge, les habitants de Zadar tiennent à venir au moins quelques minutes par jour au bord de l'eau, juste pour se reposer pour une partie de pêche ou un concours de plongeon.


TF1 | Reportage Y. Hovine, C. Moutot

Tout
TF1 Info