On vous propose de partir à la découverte d'une ville méconnue et qui a pourtant marqué l'histoire.
À 80 kilomètres de Rome, la cité médiévale de Viterbe a joué un rôle central pour l'Église catholique.

Arriver à Viterbe, c'est plonger immédiatement dans l'histoire de l'Italie cinq siècles en arrière, comme on le voit dans le reportage de TF1 ci-dessus. Le temps semble s'être arrêté. Avec ses ruelles étroites et pavées, le centre historique fait penser à un décor de cinéma. Mais pas du tout : le quartier de San Pellegrino est le quartier médiéval le mieux conservé d'Italie. Le plus représentatif de Viterbe, c'est la couleur de ses pierres, un gris très spécifique de ce territoire volcanique. Une pierre qui inspire les artistes. D'ailleurs, au détour d'une ruelle, une boutique semble perpétuer les traditions médiévales.

Viterbe a aussi été le centre névralgique de la chrétienté, au même titre qu'Avignon et Rome. Voici son palais des papes, où neuf souverains pontifes ont résidé. La salle du conclave est la première du genre, puisque c'est ici que ce mot et cette tradition sont nés. En 1269, alors qu'il n'y avait plus de pape depuis deux ans et demi, on enferme les cardinaux à clé ("con chiave", en italien), pour les isoler du monde extérieur jusqu'à ce qu'ils désignent un nouveau souverain pontife.

Mais si les papes aimaient tant séjourner sur place, c'est pour une raison plus inattendue : les sources thermales. Les thermes des papes sont devenus aujourd'hui un centre de remise en forme...

La suite du reportage de TF1 à Viterbe et dans sa région dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Laura Adda, Romain Reverdy

Tout
TF1 Info